(Crédit: DR)

Ultra-droite: des néonazis armés jusqu’aux dents en Normandie

C’est presque par hasard que les douaniers ont réalisé ce coup de filet après le refus de deux hommes de se soumettre à un contrôle dans l’Eure.

Selon nos confrères du journal Le Monde, les services douaniers ont découvert tout un arsenal caché dans un hangar. Non seulement des objets avec des croix gammées, mais 130 armes, dont des fusils d’assaut AR-15 et AK-47, des pistolets mitrailleurs, des armes de poing, des fusils à pompe à canon et crosse sciés, 200 kg de munitions diverses, des grenades, cinq cartouches de 20 mm pour mitrailleuses d’avion.

Une source proche de l’enquête révèle que des éléments de propagande liés à l’extrême droite (écussons, affiches, documentation néonazie) ont également été découverts. Le parquet a ouvert une enquête de flagrance sur des infractions liées à la législation sur la détention d’armes.

Les deux hommes sont toujours en garde à vue. L’un d’entre eux est un militaire, un caporal au 35e régiment d’infanterie de Belfort. Ils étaient suivis tous deux suivis par les services de renseignement pour leur appartenance à la mouvance d’extrême-droite.

ES