(Crédit : Imre Solt - CC BY-SA 3.0, via WikiCommons)

Soulageant des relations tendues, le prince héritier émirati se rend en Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan accueille ce mercredi le puissant prince héritier d’Abou Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, alors que la Turquie et les Émirats arabes unis cherchent à réparer leurs relations tendues et à accroître leur coopération économique.

La visite du prince héritier, considéré comme le leader de facto et la force derrière la position de politique étrangère des Émirats arabes unis, est son premier voyage officiel en Turquie depuis 2012, et la visite de plus haut niveau d’un responsable émirati depuis que les relations ont atteint un creux. Le frère du prince héritier, le conseiller à la sécurité nationale des Émirats arabes unis, Cheikh Tahnoun bin Zayed Al Nahyan, s’est rendu en Turquie en août, première étape importante vers la réconciliation des relations tendues.

Les retombées entre Ankara et Abou Dhabi se sont répercutées dans tout le Moyen-Orient, entraînant un conflit par procuration en Libye, ainsi que des tensions dans le Golfe et en Méditerranée orientale. Des tensions se sont également manifestées sur les réseaux sociaux.

Selon un communiqué du bureau du président turc, les deux dirigeants discutent des relations bilatérales ainsi que des mesures qui peuvent être prises pour étendre la coopération. Ils échangent également leurs vues sur les développements régionaux et internationaux. La visite du prince en Turquie est considérée comme faisant partie d’un effort plus large des Émirats arabes unis pour recalibrer leur politique étrangère à la suite d’une tentative infructueuse d’isoler l’État du Golfe du Qatar en 2017.

Gabriel Attal