(Crédit: DR)

Israël: un monument historique de la mer Morte ouvre ses portes pour la première fois depuis les années 1940

Ce centre d’accueil devrait ouvrir au public pendant les fêtes de Hanoucca (du 29 novembre au 6 décembre).

Les lieux portent le nom de Moshe Novomiesky en hommage à l’histoire du premier sioniste. En 1934, vivant dans ce qu’on appelait alors le Mandat britannique de Palestine, Novomeiski et l’ingénieur britannique Thomas Gregory Tolock ont ​​fondé la « Land of Israel Potash Company » – une usine à grande échelle dans le nord de la mer Morte.

Les usines ont utilisé des techniques d’évaporation pour créer des piscines peu profondes à partir d’un sol salé imperméable pour produire de la « potasse » – un sel riche en potassium de couleur rose-orange extrait de gisements souterrains formés à partir de fonds marins évaporés il y a des millions d’années.

Les 80 kilomètres qui séparaient les deux usines ne rendaient les déplacements entre les usines possibles que par bateau. Mais elles ont été rendues difficiles par les eaux violentes et jaillissantes. La distance entre les deux usines rendait le transport des marchandises et des travailleurs d’un site à l’autre presque impossible dans des conditions environnementales difficiles. Moshe Novomiesky et son partenaire ont donc été contraints de cesser leurs activités à la fin des années 1940.

L’exposition sur l’histoire de Moshe Novomiesky fait partie de la Semaine Moreshet d’Israël : une célébration annuelle de la reconnaissance du patrimoine national. La semaine Moreshet sera célébrée dans tout Israël cette année entre le 29 novembre et le 6 décembre 2021.

ES