(Crédits: Sgt. Robert Gavaldon, US Central Command)

Attaque contre une base de l’armée américaine en Syrie

Elle a été visée par cinq roquettes, mais il n’y a eu ni dommage ni victimes.

Cette base est utilisée par les forces américaines dans le gouvernorat de Hasaka, dans le nord-est de la Syrie. Un responsable du commandement central américain (CENTCOM) a déclaré à Al-Arabiya qu’aucun blessé ni dommage n’avait été causé par l’attaque à la roquette, affirmant que les roquettes étaient tombées à côté et n’avaient pas touché les bases elles-mêmes. On ne sait pas encore qui a tiré est à l’origine de l’attaque.

En octobre, une attaque suicide par drone avait visé une autre base américaine en Syrie. Selon des responsables des renseignements américains et israéliens, c’était en représailles aux frappes de Tsahal contre des milices iraniennes et le Hezbollah établis dans le pays. Aucune victime n’avait été signalée car la plupart des troupes avait été évacuées à l’avance grâce aux informations sur cette attaque fournies par Israël. Les drones étaient similaires à ceux utilisés dans d’autres attaques par des milices soutenues par l’Iran.

ES