(Crédit: autorité des antiquités d'Israël)

Une fillette de 11 ans trouve une rare pièce d’argent vieille de 2000 ans

Une pièce d’argent rare de 2000 ans a été découverte par une fillette de 11 ans du centre d’Israël lors d’un voyage en famille sur un site archéologique près de Jérusalem. Le shekel de 14 grammes, a peut-être été frappé dans le temple dans le cadre de la révolte juive contre les Romains vers 70 de l’ère moderne.

Dans le cadre de l’excavation, la terre de la fouille a été envoyée au tamisage humide, c’est à ce moment-là que Liel Krutokop de Petah Tikva l’a trouvée. « Nous avons versé le seau avec la saleté sur la passoire, et alors que nous filtrions les pierres qui se trouvaient à l’intérieur, j’ai vu quelque chose de rond », a affirmé Liel. « Au début, je ne savais pas ce que c’était, mais ça avait l’air différent de toutes les autres pierres. Mon père l’a apporté à l’un des assistants, et elle l’a montré à un archéologue. Il l’a regardé et a dit que c’était une pièce d’argent qui avait besoin d’être nettoyée. J’étais très excité. » Les érudits pensent que la pièce a été extraite des nombreuses réserves d’argent conservées dans le Second Temple et a probablement été frappée par l’un des prêtres du Temple, qui s’est associé à la Grande Révolte des Juifs contre les Romains, peu de temps avant la destruction du Temple.

D’un côté se trouve une inscription d’une coupe avec la légende : « shekel israélien » et à côté les lettres hébraïques : 67-68 CE). De l’autre côté de la pièce se trouve une inscription identifiée par les érudits comme le siège du grand prêtre, et à côté d’elle apparaît en écriture hébraïque ancienne les mots « Sainte Jérusalem ».

Le Dr Robert Kool, chef du département des pièces de monnaie de l’Autorité des antiquités d’Israël (IAA), a expliqué que la découverte est « rare car sur des milliers de pièces découvertes à ce jour lors de fouilles archéologiques, seules 30 pièces environ sont des pièces en argent, de la période de la Grande Révolte.

Gabriel Attal