(Crédit: DR)

Présidentielle 2022 : duel à l’extrême-droite

Selon le baromêtre Odoxa publié ce mardi matin pour le mois de novembre, Marine Le Pen écrase Eric Zemmour et la cote de popularité d’Éric Zemmour chute de façon spectaculaire.

Marine Le Pen suscite beaucoup moins de rejet, 49% pour elle, contre 67% pour Eric Zemmour, une dégringolade inédite pour le candidat putatif à la Présidentielle. Son image est aussi bien plus mauvaise que celle de la présidente du Rassemblement National. Il est perçu comme étant plus « raciste » (70%, 10 points de plus que Marine Le Pen), plus « agressif » (70%, +15 points) et surtout plus « dangereux » (67%, +14 points).

Marine Le Pen est aussi jugée plus « convaincante » (+5 points) et surtout « plus compétente » (+10 points) que lui ». Eric Zemmour semble donc la rendre de plus en plus crédible. Il devrait annoncer sa candidature sous peu, et il a d’ores et déjà réservé le Zénith de Paris pour le 5 décembre prochain, un meeting prévu donc au lendemain de la désignation du candidat LR.

Quant au chef de l’Etat :  Emmanuel Macron obtient 44% d’opinion favorable, 4 points de plus par rapport à octobre. Après quatre années passé au pouvoir, il retrouve les côtes de popularité qui étaient les siennes en 2017. Aucun de ses prédécesseurs n’a été aussi haut à 5 mois d’une présidentielle.

Sondage réalisé par Odoxa – Mascaret pour LCP – Assemblée Nationale, Public Sénat et La Presse Régionale. Auprès de l’ensemble des Français, la marge d’erreur s’établit, selon le score visé, à plus ou moins 1,4 et 3,1 points.

ES