(Crédit: Amos Ben Gershom/GPO)

Naftali Bennett: Israël s’est « endormi » après l’accord nucléaire de 2015 et ne sera pas lié par un nouvel accord

Israël « s’est endormi » après la signature de l’accord nucléaire JCPOA entre l’Iran et les puissances mondiales, a déclaré ce mardi matin le Premier ministre Naftali Bennett à l’Université Reichman à Herzliya, dans un coup porté à son prédécesseur. « L’erreur que nous avons commise après le premier accord nucléaire en 2015 ne se répétera pas », a souligné le chef du gouvernement. « Avec tout le bruit en amont, dès la signature du deal, ça nous a affecté comme un somnifère. Israël s’est simplement endormi en service. Nous nous sommes occupés d’autres choses. » « Nous apprendrons de cette erreur », a-t-il promis. « Nous conserverons notre liberté d’action. »

L’accord de 2015 entre l’Iran et les pays du P5+1 a été signé lorsque l’actuel chef de l’opposition Benjamin Netanyahu était Premier ministre. « Même s’il y a un retour à un accord, Israël n’y est bien sûr pas partie et n’est pas lié par celui-ci », a affirmé Naftali Bennett. Il a souligné qu’Israël doit se concentrer sur la défaite de la République islamique elle-même au lieu de courir après les cellules terroristes par procuration au Liban.

« L’Iran est à un stade très avancé de son programme nucléaire », a averti le chef du parti Yamina, « car sa machine d’enrichissement est plus large et plus sophistiquée que jamais ». Cette semaine, alors que l’Iran s’apprête à entamer des pourparlers avec les puissances mondiales à Vienne à partir du 29 novembre, l’Agence internationale de l’énergie atomique a déclaré que Téhéran avait de nouveau augmenté ses réserves d’uranium hautement enrichi.

Gabriel Attal