(Crédit: capture d'écran)

Le judoka algérien ayant été forfait aux JO pour éviter d’affronter un Israélien veut rejoindre le Hamas

Un judoka algérien suspendu par la Fédération internationale de judo (IJF) pour avoir refusé d’affronter un adversaire israélien lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 a annoncé sa retraite sportive, ainsi que son désir de rejoindre le Hamas. Fethi Nourine a perdu sa place aux Jeux olympiques de Tokyo après avoir appris qu’il devrait affronter le judoka israélien Tohar Butbul.

Nourine et son entraîneur, Ammar Benikhlef, avaient alors déclaré aux médias algériens qu’ils boycottaient Butbul pour soutenir la cause arabe palestinienne. Il y a deux ans, Nourine a quitté une compétition à Tokyo pour éviter d’affronter Butbul. L’Israélien a ensuite terminé à la septième place des Championnats du monde.

À la suite de son refus d’affronter Butbul, l’IJF avait suspendu Nourine en septembre de toutes les compétitions internationales de judo pendant dix ans. « J’ai décidé de prendre ma retraite après la décision de me suspendre pour 10 ans », a affirmé Nourine dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce mois-ci.

Il a ajouté : « Je sais que les fédérations internationales ont toujours été de connivence avec le terrorisme sioniste, en particulier la Fédération internationale de judo, et la meilleure preuve est peut-être que ma peine est restée la même même après qu’un appel ait été déposé. Maintenant que je suis dans ma ville, je suis allé me ​​former et superviser la formation d’un club de sport en Algérie, et si Dieu le veut, je pourrai présenter mes expériences aux jeunes générations. Je ne cesserai jamais de soutenir la cause palestinienne, quoi qu’il arrive. »

Dans une interview avec l’agence de presse de l’AP Shehab, Fethi Nourine s’est opposé à la décision du gouvernement britannique de désigner l’ensemble du Hamas comme organisation terroriste et a annoncé son désir de rejoindre la branche militaire de l’organisation en tant que soldat. « Vous êtes la fierté de la Palestine et des Arabes. Gardez les mêmes principes et la même approche », a lâché Nourine à propos du Hamas. « Je serais un soldat et un combattant avec toi. » Il a également appelé les grandes communautés arabes et musulmanes à soutenir les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du Hamas.

Gabriel Attal