(Crédit: conseil régional du Gush Etzion)

25 démocrates américains exhortent Blinken à empêcher les implantations dans la zone sensible E1 de Judée-Samarie

25 démocrates du Congrès ont envoyé une lettre lundi au secrétaire d’État américain Antony Blinken l’exhortant à faire pression sur Israël contre la construction de milliers de maisons d’implantations dans une zone près de Jérusalem qu’ils jugent vitale pour un futur État palestinien viable. Les 26 législateurs qui ont signé la lettre, dirigés par le représentant Mark Pocan du Wisconsin, ont exprimé leur « immense inquiétude » quant à l’avancement d’un plan de construction de 3 400 maisons dans la zone E1 de la Judée-Samarie. « Gelés pendant des années, les projets de construction d’implantations dans E1 ont été qualifiés de  » colonies apocalyptiques  » parce qu’ils menaceraient la contiguïté territoriale nécessaire à un État palestinien indépendant viable en divisant le nord de la Judée-Samarie du sud, ainsi que le Judée-Samarie de Jérusalem-Est », ont-ils écrit.

« Les implantations israéliennes en Judée-Samarie renforcent davantage l’occupation et sapent les perspectives d’une solution à deux États », a-t-il averti. « Les implantations diminuent la viabilité d’un État palestinien contigu, menaçant ainsi l’avenir d’une solution négociée à deux États qui garantit les droits civils et politiques, la sécurité et l’autodétermination des deux peuples. »

Affirmant que sous la précédente administration Trump, la construction d’implantations avait augmenté de 28 %, les législateurs ont déclaré que les colonies « posent un défi irréconciliable à une solution de paix durable entre Israël et les Palestiniens ». Ils ont exhorté le département d’État américain « à exercer une pression diplomatique » pour empêcher la construction de l’implantation E1 et ont exigé une mise à jour sur ces efforts d’ici le 15 décembre.

Gabriel Attal