Crédit : DR

Un plan de 155 millions shekels (44 millions d’euros) pour lutter contre les violences faites aux femmes

Ce budget va servir pour les soins aux victimes et à leurs proches, à l’éducation, mais aussi à la répression contre les auteurs de ces violences.

« Il est temps que nous passions des paroles aux actes », a affirmé déclare la ministre israélienne des Transports, Merav Michaeli qui préside aussi une nouvelle commission ministérielle pour l’égalité des sexes. L’an dernier, il y a eu 26 féminicides dans le pays, contre 17 en 2019.

Selon un nouveau rapport de la Knesset, concernant les abus sexuels, ce sont les plus jeunes filles qui sont les premières victimes. Près de la moitié des 8 508 infractions d’abus sexuels contre des femmes signalées en 2019-2020 concernaient des moins de 17 ans.

Des poursuites judiciaires que dans 3% des cas l’année dernière. Dans Tsahal, il y a eu une augmentation de 105% des plaintes pour délits sexuels depuis 2015. 

Le rapport a été rédigé avant la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui sera célébrée jeudi. Il a été publié pour le Comité pour la promotion des femmes et l’égalité des genres, présidé par la députée de la Liste arabe unie Aida Touma-Sliman.

ES