(Crédit: Facebook)

Des centaines de personnes assistent à l’enterrement d’Eli Kay à Jérusalem

Des centaines de personnes sont venus assister ce lundi après-midi aux funérailles à Jérusalem d’Eli Kay, 26 ans, qui a été tué lors d’une fusillade dimanche dans la vieille ville de la capitale israélienne. Quatre autres personnes ont été blessées dans cet attentat.

Un sioniste ardent dévoué au peuple juif et à la Terre d’Israël, et un ami proche et dévoué, c’est ainsi que ses amis se souvenaient d’Eli Kay. Il a fait son alyah d’Afrique du Sud en 2016, a étudié dans une yeshiva Habad à Kiryat Gat, puis s’est enrôlé dans l’armée. Après son service militaire, Eli est allé vivre au kibboutz Nirim dans la région frontalière de Gaza où il travaillait dans l’agriculture, ce qu’il a fait, a déclaré Ariel, un camarade soldat de la compagnie de parachutistes d’Eli, pour se connecter davantage à la Terre d’Israël.

S’exprimant lors des funérailles d’Eli Kay, le ministre des Affaires de la diaspora, Nachman Shai, a promis que le gouvernement ferait tout pour traduire ses assassins en justice et lutter sans relâche contre le terrorisme. « L’histoire d’Eli est l’histoire d’Israël à son meilleur », a affirmé Shai, appelant l’immigrant « le meilleur des meilleurs ». « Israël vous remercie aujourd’hui », a indiqué Shai, ajoutant « qu’Israël promet de combattre le terrorisme chaque jour, chaque heure ». « Nous promettons de grandir… de prospérer, afin que cet endroit soit toujours une maison pour le peuple d’Israël. »

Gabriel Attal