(Crédit: Wikimedia Commons)

La France inquiète du manque de coopération de l’Iran avec l’AIEA

La France fait part de son inquiétude quant au manque de coopération de l’Iran avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). Les activités nucléaires iraniennes pointées mercredi dans deux rapports de l’AIEA sont « très préoccupantes », a déclaré jeudi le quai d’Orsay. Les conclusions de l’AIEA, qui font état d’une nette augmentation du stock d’uranium hautement enrichi de l’Iran, établissent aussi un « grave manque de coopération » de Téhéran avec l’Agence, a relevé la porte-parole du Quai d’Orsay. Selon l’AIEA, l’Iran a significativement augmenté ces derniers mois la quantité d’uranium hautement enrichi produite, en violation des engagements pris dans le cadre de l’accord international de 2015. D’après des estimations faites début novembre, Téhéran a notamment porté son stock d’uranium enrichi à 60% à 17,7 kg contre 10 kg fin août – soit bien au-delà de la limite autorisée de 3,67%

Laurence Kahn