(Crédit: DR)

Une délégation émiratie se rendra en Iran pour « désamorcer les tensions »

Une importante délégation des Émirats arabes unis se rendra bientôt à Téhéran alors que l’État du Golfe s’efforce de désamorcer les tensions avec l’Iran, ont déclaré ce mercredi à Reuters de hauts responsables iraniens et du Golfe. Un responsable du Golfe a affirmé qu’une délégation de haut niveau devrait se rendre prochainement à Téhéran, mais ils ont refusé de confirmer si le principal conseiller à la sécurité nationale des Émirats arabes unis, Cheikh Tahnoon bin Zayed Al Nahyan, dirigerait la visite. Le cheikh Tahnoon est un frère du prince héritier d’Abou Dhabi, le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed, et président de l’investisseur public ADQ.

Anwar Gargash, conseiller diplomatique du président des Émirats arabes unis, a indiqué lundi que son pays « prenait des mesures pour désamorcer les tensions avec l’Iran dans le cadre d’un choix politique en faveur de la diplomatie et loin de la confrontation ». Gargash a précisé que les Émirats arabes unis restaient profondément préoccupés par le comportement de l’Iran en Irak, en Syrie, au Yémen et au Liban.

Les États du Golfe, dont l’Arabie saoudite, surveillent de près les pourparlers entre les puissances mondiales et l’Iran pour raviver un pacte nucléaire de 2015. Ils pensent que l’accord était pollué parce qu’il ne concernait pas le programme de missiles iraniens et le réseau de mandataires régionaux.

Gabriel Attal