L'avis de recherche des pompiers d'Austin pour retrouver le suspect (Crédit: Austin Fire Department/Twitter)

Antisémitisme aux Etats-Unis : un suspect arrêté pour l’incendie criminel d’une synagogue du Texas

Le jeune homme de 18 ans a pu être identifié grâce aux images de vidéosurveillance, ce sont les plaques d’immatriculation de sa voiture qui l’ont confondu.

Le service d’incendie d’Austin avait lancé un appel au public pour l’aider à identifier le suspect, décrit comme un homme blanc. Une vidéo le montre portant un jerrican, contenant probablement l’accélérateur liquide utilisé pour mettre le feu au lieu de culte juif. Les faits remontent au soir de la Fête d’Halloween, le 31 octobre dernier. Les flammes ont ravagés les portes en bois sculptées de la congrégation Beth Israël à Austin. Les vitraux et le bâtiment ont aussi été endommagés. Les dégâts sont estimés à 25 000 dollars (21 800 euros). La synagogue a lancé un appel aux dons sur sa page web.

Le rabbin de Beth Israël, Steve Folberg a remercié les enquêteurs pour leur travail sur cette affaire, mais il s’inquiète de la hausse des attaques antisémites qui se multiplient au Texas et dans la région d’Austin. Le 24 octobre dernier, des bannières ont été retrouvées accrochées sur un viaduc près du centre communautaire juif local et de plusieurs synagogues, proclamant « Vaxez les Juifs ». Les auteurs était membre d’un groupe néo-nazi qui se fait appeler la « Ligue de défense des Goyim ».  Ils ont manifesté pour empêcher la police de décrocher cette banderolle, et en ont installé une autre au même endroit, devant le centre communautaire juif Shalom d’Austin, deux jours plus tard.

ES