La Radio Juive

La Haute Autorité de Santé déconseille le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans

(Crédit: Moderna Inc)

La France a décidé de déconseiller l’utilisation du vaccin Moderna pour les personnes âgées de moins de 30 ans. En effet, lundi 8 novembre, la Haute Autorité de Santé a fait cette annonce, se basant sur une étude menée par l’Assurance maladie et l’Agence du médicament qui tend à monter que le vaccin Moderna accroît légèrement le risque de myocardite et de péricardite chez les moins de 30 ans. 

Cette étude publiée lundi porte sur les personnes âgées de 12 à 50 ans hospitalisées en France pour une myocardite ou une péricardite entre le 15 mai et le 31 août 2021, soit 919 cas de myocardites et 917 cas de péricardites – deux inflammations du coeur touchant le myocarde pour l’une, le péricarde pour l’autre. D’après les résultats de l’étude, les vaccins Pfizer mais surtout Moderna augmentent bet et bien le risque de myocardite et péricardite dans les 7 jours suivant la vaccination, et tout particulièrement chez les hommes de moins de 30 ans.

Aussi, la Haute Autorité de Santé recommande « pour la population âgée de moins de 30 ans et dès lors qu’il est disponible, le recours au vaccin Pfizer qu’il s’agisse de primo vaccination ou du rappel » et le vaccin Moderna « dont l’efficacité vaccinale semble légèrement meilleure, en primovaccination et pour l’administration d’une dose de rappel en demi-dose chez les sujets âgés de plus de 30 ans. » 

Gabriel Attal

LE 09-11-21 - 14:30