(Crédit: Wikimedia Commons)

La France affirme que les pourparlers sur le nucléaire iranien doivent reprendre là où ils se sont arrêtés

Le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a déclaré ce mardi qu’il était urgent de reprendre les pourparlers avec l’Iran sur la base de ce qui avait été négocié jusqu’au 20 juin, date à laquelle l’Iran a interrompu les discussions, a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. La déclaration a été publiée par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères après que Le Drian s’est entretenu avec son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian dans le but de reprendre les négociations internationales au point mort. Le ministre français a également souligné l’importance pour l’Iran de coopérer pleinement avec l’organisation nucléaire AIEA, a indiqué la porte-parole du ministère des Affaires étrangères. 

Gabriel Attal