(Crédit: DR)

Israël déclare avoir fait pression sur les Etats-Unis pour retirer NSO de leur liste noire

Israël fait pression sur les États-Unis pour qu’ils retirent de leur liste noire la société de surveillance NSO et Candiru la semaine dernière, selon le New York Times (NYT). Les deux sociétés ont été sanctionnées par le département américain du Commerce la semaine dernière pour s’être livrées à des activités « contraires à la sécurité nationale ou aux intérêts de politique étrangère des États-Unis », selon le NYT.

NSO Group a été mis sur liste noire aux côtés de la société de logiciels espions basée à Tel Aviv Candiru « sur la base de preuves que ces entités ont développé et fourni des logiciels espions à des gouvernements étrangers qui ont utilisé ces outils pour cibler de manière malveillante » des personnalités notables, a expliqué un communiqué de presse du département. Cependant, deux hauts responsables israéliens anonymes disent que les entreprises sont essentielles à la politique étrangère d’Israël, et précisent que le pays cherchera à être retiré de la liste noire, selon le quotidien américain.

Gabriel Attal