(Crédit: Facebook Stuart Schoffman)

Stuart Schoffman, maître et adepte de la culture hébraïque, est décédé à 74 ans

Stuart Schoffman, connu comme un écrivain élégant, un traducteur brillant et un orateur éloquent, est décédé dimanche 7 novembre à Jérusalem. Il avait 74 ans. Né à Brooklyn, New York, Schoffman s’est rendu en Israël en 1988, après avoir travaillé comme reporter pour les magazines Fortune et Time à New York, et comme scénariste hollywoodien pour le producteur de films israélien Menachem Golan. Parmi la communauté d’immigrants et d’écrivains américains en Israël et à Jérusalem en particulier, Schoffman était connu pour son érudition, sa chaleur et son aisance avec les gens, qu’il s’agisse de collègues, de voisins ou d’étudiants assistant à l’une de ses conférences sur le cinéma ou la vie en Israël.

Ces dernières années, Schoffman a régulièrement traduit les œuvres de certains des plus grands écrivains israéliens, dont David Grossman, AB Yehoshua et Meir Shalev.  « Stuart était un homme brillant qui non seulement traduisait des textes littéraires, mais il s’intéressait à l’histoire, à la culture et aux idées intellectuelles et les traduisait par l’écriture et le dialogue pour donner un sens plus profond à nos vies », a affirmé Deborah Harris, une bonne amie qui a également représenté Grossman et Shalev.

Gabriel Attal