(Crédit: DR)

Le chef de l’armée soudanaise s’entretient avec Blinken et Guterres et accepte de libérer les ministres

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, s’est entretenu jeudi avec le chef de l’armée soudanaise, appelant à la « restauration immédiate du gouvernement dirigé par des civils » après un coup d’État militaire dans le pays le mois dernier. « Le secrétaire a exhorté le général Burhan à libérer immédiatement toutes les personnalités politiques détenues depuis le 25 octobre et à reprendre un dialogue qui ramène le Premier ministre Hamdok au pouvoir et rétablit une gouvernance dirigée par des civils au Soudan », a affirmé le porte-parole du département d’État, Ned Price, dans un communiqué. Blinken s’est également entretenu avec Hamdok, réitérant le « fort soutien des États-Unis au peuple soudanais qui recherche la démocratie », selon un communiqué séparé de Price.

Plus tôt jeudi, le chef de l’armée soudanaise a ordonné la libération de quatre ministres civils détenus depuis qu’il a mené un coup d’État militaire le mois dernier. La décision du général Abdel Fattah al-Burhan est intervenue alors que l’armée a déclaré que la formation d’un nouveau gouvernement était « imminente ».

Gabriel Attal