(Crédit: DR)

Marjorie Taylor Greene accuse les « nazis des vaccins » d’avoir « ruiné notre pays »

Marjorie Taylor Greene a fait une autre comparaison entre la réponse américaine à la pandémie de coronavirus et la Shoah dans une interview sur le podcast de Steve Bannon mardi, des mois après s’être excusée pour avoir fait de telles comparaisons au musée mémorial de la Shoah aux Etats-Unis. « Ils ruinent notre pays, ces nazis du vaccin », a-t-elle déclaré, selon NBC News, notant qu’elle n’est toujours pas vaccinée. Elle a ajouté plus tard : « Je suis désolée. Je sais que j’utilise le mot nazi et que tout le monde s’énerve quand je le dis, mais c’est exactement ce qu’ils sont. »

Greene a été critiqué à plusieurs reprises pour des commentaires établissant des comparaisons entre les mesures de santé publique contre les coronavirus et l’Holocauste. En mai, elle a  comparé un mandat de masque pour les membres non vaccinés du Congrès à forcer les Juifs à porter des étoiles jaunes dans l’Allemagne nazie.

« Cette femme est malade mentale », a affirmé Greene à l’époque, se référant à la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi. « Vous savez, nous pouvons revenir à une époque de l’histoire où l’on disait aux gens de porter une étoile d’or. Et ils ont été définitivement traités comme des citoyens de seconde zone, à tel point qu’ils ont été mis dans des trains et emmenés dans des chambres à gaz dans l’Allemagne nazie. Et c’est exactement le type d’abus dont parle Nancy Pelosi. »

Lorsqu’on lui a demandé de s’excuser par des groupes juifs, Greene a ajouté. « Toute personne juive rationnelle n’a pas aimé ce qui s’est passé dans l’Allemagne nazie, et toute personne juive rationnelle n’aime pas ce qui se passe avec les mandats autoritaires du masque et les politiques de vaccination autoritaires. » 

Gabriel Attal