Jeffrey Feltman (Crédit : photo d'archives de l'ONU)

L’envoyé américain pour le Soudan se rend en Israël la semaine prochaine

La situation chaotique au Soudan fait planer un doute sur la pérennité de la normalisation entre Khartoum et Jérusalem.

L’Etat hébreu a signé des accords de normalisation avec Khartoum en janvier, qui doivent encore être ratifiés par le pouvoir législatif soudanais avant d’entrer en application, mais les États-Unis ne comptent plus à présent faire pression sur le Soudan pour les concrétiser.

La veille du coup d’Etat, Jeffrey Feltman avait participé à plusieurs réunions avec le général Abdel Fattah al-Burhane et le Premier ministre entre lesquels les sujets de discorde s’étaient multipliés ces dernières semaines. 

Selon la chaîne publique Kan, la visite de l’émissaire américain pour la Corne de l’Afrique est prévu alors qu’une délégation israélienne, comptant notamment des membres du Mossad, se serait récemment rendu au Soudan pour une rencontre avec des chefs militaires impliqués dans le coup d’État du 25 octobre.

La délégation aurait rencontré Mohamed Hamdan Dogolo qui faisait partie de l’équipe soudanaise chargée de s’entretenir avec des membres du Conseil de sécurité nationale et du bureau du Premier ministre israélien.

Selon la chaîne publique qui cite un haut diplomate soudanais, le Premier ministre Abdallah Hamdok comptait signer les accords avec Israël et était prêt à cette fin à se rendre à Washington. 

ES