Un sefer Torah vieux de quatre siècles, trouvé dans un chantier en 2006. (Crédit : DR)

Des documents juifs vieux de 1 000 ans saisis en Turquie

Le contrebandier qui les avait importés illégalement a été arrêtés.

Les Quatre livres et un parchemin écrits en hébreu et gaufrés à la feuille d’or ont été retrouvés par la police dans la ville de Mardin, dans le sud-est de la Turquie.

La vidéo et les photos de ces documents montrent des dessins d’animaux tels qu’un hibou, un cerf, un scorpion et un taureau entourés d’écriture hébraïque, bien qu’il ne soit pas clair si les livres ont été écrits en hébreu ou dans une autre langue ou dialecte qui utilisait des caractères hébreux, comme le judéo-arabe. Les livres et l’étui dans lequel le rouleau était conservé étaient tous ornés de l’étoile de David et l’un des livres avait également une menorah sur sa couverture.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a rapporté mardi que des sources l’avaient informé que les manuscrits saisis par les autorités turques avaient été volés par la Légion al-Rahman, un groupe rebelle syrien, de la synagogue Eliyahu Hanavi dans le quartier Jobar de Damas, et ont été passés en contrebande en Turquie. La synagogue Eliyahu Hanavi aurait été bombardée et pillée pendant la guerre civile syrienne.

Le site est traditionnellement considéré comme l’endroit où le prophète Elie s’est caché du roi israélite Achab après avoir déclaré une sécheresse. On pense également que le site est l’endroit où le successeur d’Elie, Elisée, a été oint.

ES