La Radio Juive

Les leaders de la COP26 s’engagent à mettre fin à la déforestation d’ici 2030

(Crédit: DR)

Les dirigeants du monde concluront ce mardi un sommet sur le climat de deux jours avec un engagement de plusieurs milliards de dollars pour mettre fin à la déforestation d’ici 2030. L’engagement devait être publié lors de la conférence COP26 de l’ONU, qui se poursuivra pendant encore quinze jours pour tenter d’élaborer des plans nationaux pour prévenir les impacts les plus dévastateurs du réchauffement climatique. Le président du sommet, le Premier ministre britannique Boris Johnson, a déclaré que l’accord sur la déforestation était essentiel à l’ambition globale de limiter la hausse des températures à 1,5 degré Celsius. « Ces grands écosystèmes grouillants – ces cathédrales de la nature – sont les poumons de notre planète », devrait-il dire à Glasgow, selon Downing Street. « Les forêts soutiennent les communautés, les moyens de subsistance et l’approvisionnement alimentaire, et absorbent le carbone que nous rejetons dans l’atmosphère. Ils sont essentiels à notre survie même », a expliqué Boris Johnson. « Avec les engagements sans précédent d’aujourd’hui (mardi), nous aurons une chance de mettre fin à la longue histoire de l’humanité en tant que conquérant de la nature, et de devenir à la place son gardien. »

L’engagement est soutenu par près de 20 milliards de dollars de financement public et privé, et est approuvé par plus de 100 dirigeants représentant plus de 85% des forêts du monde, a précisé le gouvernement britannique. Les dirigeants comprennent ceux du Brésil et de la Russie, riches en forêts, tous deux condamnés par des militants pour avoir accéléré leur propre taux de déforestation, ainsi que le président américain Joe Biden et d’autres.

Gabriel Attal

LE 02-11-21 - 14:30