Zeev Elkin, le ministre israélien du logement. Crédit : DR

Un nouveau plan de logement israélien pour limiter les locations Airbnb

Le but est de diminuer les prix des logements à l’achat et à la location à l’année.

Il s’agit d’interdire l’utilisation d’appartements comme locations de vacances dans le centre du pays grâce à des services de location de propriétés en ligne tels qu’Airbnb, une initiative qui permettrait de remettre 13 000 unités sur le marché du logement. Cette législation sera présentée la semaine prochaine mais prendra probablement quatre à cinq ans avant d’avoir un impact significatif sur le marché.

Egalement prévu : Encourager la construction sur terrain privé en réduisant les taxes, ou améliorer la façon dont les maisons individuelles sont utilisées en incitant les propriétaires à diviser leurs propriétés.

Les prix des logements en Israël ont augmenté en moyenne de 9,2 % au cours des 12 derniers mois et ont plus que doublé au cours de la dernière décennie, selon les données du Bureau central des statistiques.  Le plan du gouvernement visant à augmenter le nombre d’appartements de 300 000 dans les années à venir est déjà en avance sur le calendrier, avec quelque 80 000 logements en cours d’approbation d’ici la fin de l’année.

Le plan présenté dimanche par le ministre des Finances Avigdor Liberman, le ministre de la Construction et du Logement Ze’ev Elkin et la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked comprend 17 volets différents. Beaucoup d’entre eux ont été rendus publics ou sont inclus dans la loi sur les arrangements économiques accompagnant le budget, qui attend l’approbation de la Knesset.

ES