(Crédit: Chaim Tzach/GPO)

Ouverture du Sommet sur le climat à Glasgow

150 chefs d’état participent à la Cop 26 en Ecosse.

Au sommet du G20, le cap a été fixé dimanche. Ne pas dépasser 1,5°C en terme de réchauffement climatique, par rapport à l’ère pré-industrielle, ajoutant une ambition de neutralité carbone autour du milieu du siècle et la fin des subventions aux centrales à charbon à l’étranger. 

L’objectif d’Israël est de ne plus émettre de gaz à effet de serre d’ici 2050 et de stopper l’utilisation du charbon. « Pour que le monde parvienne à ne plus émettre de gaz à effet de serre d’ici 2050, il faut développer une technologie nouvelle et c’est à ce moment qu’Israël doit intervenir comme pionnier. Changer nos comportements et nos habitudes de vie ne suffira pas », a affirmé le premier ministre israélien.

Naftali Bennett a emmené avec lui 120 israéliens, les ministres de l’énergie et de l’environnement, mais aussi des membres de la société civile, des universitaires, des chercheurs et des hommes d’affaire. La Cop24 est aussi le premier grand sommet international pour Naftali Bennett.

ES