La Radio Juive

Israël se réchauffe 2 fois plus vite que le reste du monde, selon des données israéliennes

(Crédit: DR)

Alors que la conférence sur le climat à Glasgow entre dans sa deuxième journée lundi, les données des organismes environnementaux israéliens révèlent qu’Israël se réchauffe presque deux fois plus vite que le reste du monde. Les données recueillies par le Service météorologique israélien (IMS) et le Centre de recherche et d’information de la Knesset montrent les changements du climat israélien depuis les années 1950 jusqu’à nos jours.

En novembre 2019, l’IMS a publié un rapport complet sur le changement climatique qui montrait qu’Israël s’était réchauffé en moyenne de 1,4 degré Celsius de 1950 à 2017, soit une moyenne d’environ 0,21 degré par décennie. Un rapport de suivi publié dimanche par le directeur du Département du climat du Service météorologique, Avner Forshpan, et le Dr Yitzhak Yosef de l’IMS suggère qu’entre 2018-2020, le taux de réchauffement moyen est passé de 1,4 à 1,5 degrés Celsius. .Entre 1950 et 2020, aucune augmentation régulière n’a été enregistrée. Par exemple, à la fin des années 1980, une légère baisse des températures moyennes a été enregistrée, mais depuis le début des années 1990, il y a eu une augmentation significative des températures. Entre les années 1991-2020, une augmentation de 1,77 degré Celsius avait été enregistrée, avec une moyenne de 0,59 degré Celsius par décennie. Cela suggère que le taux de réchauffement moyen au cours des trois dernières décennies est près de trois fois supérieur au taux moyen calculé sur les sept décennies de 1950 à aujourd’hui.

Gabriel Attal

LE 01-11-21 - 14:30