(Crédit: DR)

Robin Reda sur Radio J: « Ce quinquennat a été un quinquennat pour rien »

Robin Reda, député LR de l’Essonne, était au micro de Christophe Barbier ce jeudi matin dans l’émission « Le Barbier du matin » à 7h45 sur Radio J. Il est notamment revenu sur son engagement aux côtés de  Valérie Pécresse. 

Une étude de la Fondapol a révélé que la France n’a jamais été aussi à droite. Un signe que les Français veulent le retour de la sécurité et de l’identité pour Robin Reda. « Les Français recherchent le retour de la fierté d’être Français », a-t-il indiqué. 

Le député s’est félicité des 100 000 personnes inscrites au Congrès Les Républicains. « Nous avons la volonté de choisir un leader pour proposer une alternative à un duel Macron/extrême-droite au second tour de l’élection présidentielle », a expliqué Robin Reda. 

Il a également réaffirmé son soutien à la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, candidate à cette primaire. « Valérie Pécresse c’est « la dame de faire » qui va faire des réformes sur le régalien, sur la sécurité et sur l’immigration. Il faut donner le  sentiment aux Français que la droite ne reviendra pas pour rien, car ce quinquennat a été  un quinquennat pour rien », a-t-il déclaré. 

En ce qui concerne les attaques contre la police qui sont de plus en plus fréquentes comme dernièrement à Alençon, le député LR prône « un retour de la justice pour rétablir  l’autorité de l’Etat. Cela passe par la mise en place de polices municipales et par plus de policiers sur le terrain ». 

Enfin, il est revenu sur la problématique du manque de places de prison. Robin Reda  préconise que les détenus portant un bracelet électronique soient placés dans des  établissements « semi-ouverts » notamment pour les primo-condamnés, afin de libérer  des cellules dans les prisons classiques.

Alexandra Senigou