(Crédit: DR)

Israël refuse de signer une déclaration de l’ONU sur le traitement des Ouïghours par la Chine

Israël a choisi de ne pas signer une déclaration des Nations Unies exprimant son inquiétude quant au bien-être des Ouïghours, un groupe minoritaire musulman en Chine qui a été contraint à des « camps de rééducation », que certains ont comparés à des camps de concentration. Alors que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Australie faisaient partie du groupe de 43 pays qui ont signé la déclaration la semaine dernière, un responsable diplomatique israélien a déclaré au Times of Israel que le gouvernement israélien avait « d’autres intérêts qu’il doit équilibrer » dans son relation avec la Chine.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré au Times of Israel dans un communiqué : « Israël exprime ses préoccupations au sujet des Ouïghours de diverses manières diplomatiques. Un exemple de ceci était notre signature sur la déclaration canadienne [sur les Ouïghours] en juin au Conseil des droits de l’homme. Notre position sur la question n’a pas changé.

Gabriel Attal