(Crédit: DR)

Gilles-William Goldnadel sur Radio J: « Nous attendons le châtiment le plus sévère pour les assassins de Mireille Knoll »

Gilles-William Goldnadel, avocat des enfants de Mireille Knoll était au micro d’Ilana Ferhadian ce mardi matin dans le Morning de Radio J à 8h45. Il est revenu sur le procès des agresseurs de Mireille Knoll qui s’ouvre ce mardi.  

L’avocat a tout d’abord rappelé les attentes de la famille Knoll. « Nous attendons le châtiment le plus sévère pour les assassins de Mireille Knoll. L’affaire Sarah Halimi a servi d’anti-modèle car ici les juges ont travaillé d’arrache-pied et même si je suis très critique  envers la justice ici je n’ai rien à dire », a expliqué Maître Goldnadel. 

Chacun des accusés, Yacine Mihoub et Alex Carrimbacus s’accusent mutuellement  d’avoir lancé les différents départs de feu dans l’appartement de la victime. Pourtant  d’après Gilles William Goldnadel le rôle du cerveau endossé par Yacine Mihoub ne fait  aucun doute. « Il n’y a aucun doute aux vues du dossier. On voit bien qu’il y a un meneur  et un mené et il s’avère que si l’on regarde les vidéos de caméras de surveillance il y en a un qui rigole après le meurtre et qui donne les ordres ».  

L’avocat met en parallèle l’affaire Halimi et l’affaire Knoll, deux affaires similaires et  pourtant au traitement radicalement différent. « Il y a eu un véritable changement des  mentalités sur la reconnaissance de l’antisémitisme islamiste. Même les journaux les plus radicaux n’osent plus contester ce caractère aujourd’hui. Le combat que nous avons mené a porté ses fruits », a-t-il ajouté. 

Enfin, il a réagi à la polémique sur les propos tenus par Eric Zemmour à l’égard de Samuel Sandler. « J’ai été le premier à écrire dans le Figaro et Valeurs Actuelles pour dire le mal qu’Eric Zemmour avait écrit dans son livre. Il a un manque de sensibilité évident et c’est une insulte à son intelligence de ne pas comprendre ‘L’an prochain à Jérusalem’,  a argumenté l’avocat Gilles-William Goldnadel. 

Alexandra Senigou