La Radio Juive

Des stations-service iraniennes touchées par une cyberattaque massive

(Crédit: DR)

Les stations-service à travers l’Iran ont mal fonctionné ce mardi en raison d’une cyberattaque massive, selon des sources de médias iraniens et israéliens. Les détails exacts étant encore flous, il y a déjà de nombreuses spéculations sur la question de savoir si la prétendue cyberattaque est venue des États-Unis, d’Israël ou d’une série de groupes anti-régime iraniens locaux. Selon certaines informations, des messages ont été publiés dans certains systèmes qui ont été piratés, s’adressant directement au guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, et exigeant de savoir « où est le gaz » – le délai étant d’environ deux ans après les manifestations nationales contre les pénuries de gaz à l’automne 2019. L’Iran a reconnu qu’une cyberattaque avait visé des stations-service à travers le pays. Une annonce faite à la télévision d’Etat par un responsable du Conseil de sécurité national iranien.

Crédit: capture d’écran Twitter

La semaine dernière, l’Iran a mené une frappe complexe et coordonnée contre les forces américaines en Syrie, utilisant jusqu’à cinq drones armés pour frapper la garnison de Tanf, un point stratégique clé près de la frontière jordanienne et irakienne. L’attaque était la dernière d’une série de frappes de drones contre les forces américaines. Lors d’un point presse lundi, l’envoyé américain en Iran, Rob Malley, a fait référence à des actions américaines potentielles pour dissuader une agression iranienne dans la région qui pourrait être imminente, tout en refusant d’indiquer quelles pourraient être ces actions.

Gabriel Attal

LE 26-10-21 - 13:19