La Radio Juive

Une Allemande du groupe EI condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre d’une fillette yézidie

(Crédit: DR)

Un tribunal de Munich a condamné ce lundi une Allemande qui a rejoint le groupe État islamique à 10 ans de prison pour crime de guerre d’avoir laissé une fillette « esclave » yézidie de cinq ans mourir de soif au soleil. Le juge président Reinhold Baier du tribunal régional supérieur de la ville du sud de l’Allemagne a rendu le verdict à Jennifer Wenisch, 30 ans, dans l’une des premières condamnations au monde liée à la persécution par le groupe État islamique de la communauté yézidie.

Wenisch a été reconnu coupable de « deux crimes contre l’humanité sous forme d’esclavage », ainsi que d’avoir aidé et encouragé le meurtre de la jeune fille en ne proposant pas d’aide et d’appartenir à une organisation terroriste. Wenisch et son mari de l’EI ont « acheté » une femme et un enfant yézidis en tant qu’« esclaves » domestiques, qu’ils ont détenus en captivité alors qu’ils vivaient à Mossoul, en Irak, alors occupée par l’EI, en 2015, a constaté le tribunal. « Après que la jeune fille soit tombée malade et ait mouillé son matelas, le mari de l’accusé l’a enchaînée dehors en guise de punition et a laissé l’enfant mourir de soif dans la chaleur torride », ont affirmé les procureurs lors du procès. « L’accusée a autorisé son mari à le faire et n’a rien fait pour sauver la fille. » Le mari de Jennifer Wenisch, Taha al-Jumailly, doit également être jugé dans le cadre d’une procédure distincte à Francfort, où le verdict doit être rendu fin novembre.

Gabriel Attal

LE 25-10-21 - 14:00