Elie Korchia, candidat à la présidence du Consistoire central de France, Elie Korchia (Crédit: DR Rudy Waks)

Election du président du Consistoire central ce dimanche

Elie Korchia est le seul candidat, et devrait donc succéder à Joël Mergui. 330 grands électeurs venus des quatre coins de la France se retrouve à Paris pour participer au scrutin. Ce sont des représentant de communautés et des rabbins.

Elie Korchia est déjà vice-président du consistoire depuis 2010, il est aussi à la tête des communautés juives des Hauts-de-Seine. Le président du Consistoire est un laïc bénévole, il dirigera le Consistoire au côté du grand rabbin Haïm Korsia, réélu en juin dernier. Parmi ses objectifs, garantir la dignité des femmes, trouver de nouveaux moyens de financement et être attentif aux communautés isolées. Sur le plan professionnel, Me Korchia a notamment défendu des parties civiles au procès des attentats de Toulouse et Montauban en 2017 puis au procès de l’Hypercacher en 2020.

Etabli par Napoléon en 1808, le Consistoire central s’occupe des affaires religieuses de l’entretien et la sécurité des synagogues à la formation des rabbins, de la célébration des mariages et du règlement des divorces, de l’accompagnement des défunts, des cours de Talmud-Torah ou encore des règles alimentaires de la cacheroute.

ES