(Crédit: AP-HP)

Les Etats-Unis approuvent l’extension des rappels aux Américains ayant reçu des doses de Moderna ou Johnson & Johnson

L’Agence américaine du médicament (FDA) a approuvé mercredi 20 octobre l’extension des rappels coronavirus aux Américains qui ont reçu le vaccin Moderna ou Johnson & Johnson et a déclaré que toute personne éligible pour une dose supplémentaire peut obtenir une marque différente de celle qu’elle a reçue initialement. Les décisions de la FDA marquent un grand pas vers l’extension de la campagne de rappel aux États-Unis, qui a commencé avec des doses supplémentaires du vaccin Pfizer le mois dernier. Mais avant que davantage de personnes ne retroussent leurs manches, les Centers for Disease Control and Prevention consulteront un groupe d’experts jeudi avant de finaliser les recommandations officielles pour savoir qui devrait recevoir des rappels et quand.

Les dernières mesures augmenteraient de dizaines de millions le nombre d’Américains éligibles aux boosters et autoriseraient formellement le « mélange et l’appariement » des injections, ce qui simplifierait l’obtention d’une autre dose, en particulier pour les personnes qui ont eu un effet secondaire suite à une dose mais qui veulent toujours la protection prouvée de la vaccination. Plus précisément, la FDA a autorisé une troisième injection de Moderna pour les personnes âgées et les autres personnes à haut risque de la Covid-19 en raison de leurs problèmes de santé, de leur travail ou de leurs conditions de vie – six mois après leur dernière injection.