(Crédit: DR)

Les autorités israéliennes réfléchissent à tester les touristes des pays avec une nouvelle souche de virus tous les 2 jours

Au milieu des craintes d’une épidémie d’un nouveau sous-variant du coronavirus et avant un assouplissement attendu des règles d’entrée pour les touristes, le ministère de la Santé recommandera aux visiteurs des pays où la souche a été trouvée d’être testés toutes les 48 heures pendant la durée de leur séjour, selon Channel 12. Il n’était pas clair comment ces tests intensifs pourraient être effectués à un niveau pratique. Actuellement, toute personne qui entre en Israël – indépendamment de sa citoyenneté ou de son statut vaccinal – doit subir un test PCR avant de quitter un pays étranger et après avoir atterri à l’aéroport Ben Gourion.

Israël a réfléchi à la réouverture de ses frontières aux touristes vaccinés dès le 1er novembre, une étape qu’il a retardée à plusieurs reprises tout au long de l’année, alors que les infections au coronavirus augmentaient et diminuaient. Depuis mars 2020, Israël est effectivement fermé au tourisme général, n’autorisant que les non-citoyens bénéficiant d’une autorisation spéciale d’entrer.

Le bureau du Premier ministre a indiqué mercredi soir que le cadre touristique proposé qui devait être présenté au Premier ministre Naftali Bennett jeudi serait « mis à jour conformément aux informations existantes du nouveau variant ». Le cadre de test intensif proposé sera discuté lors de cette réunion.

Gabriel Attal