(Crédit: DR)

15 Palestiniens qui espionnaient pour le compte du Mossad en Turquie arrêtés

Un réseau du Mossad de 15 personnes a été arrêté par l’Organisation nationale de renseignement (MIT) de Turquie, selon le journal turc Sabah. Au moins certains des espions présumés étant des Arabes. Des médias affiliés au Hamas ont affirmé que des espions palestiniens travaillaient pour le Mossad en Turquie. Les suspects, tous des Arabes, ont été divisés en cinq cellules de trois personnes chacune et ont tous été arrêtés lors d’une opération secrète le 7 octobre. Le journal a affirmé qu’il était également en mesure d’obtenir les noms et les photographies des espions présumés. L’une des cinq cellules a été en contact et a rencontré des agents chargés du dossier du Mossad et a fourni des informations et des documents importants pour Israël. Des informations sur les étudiants turcs et étrangers en Turquie ont été données au Mossad en échange d’un paiement, selon le journal Sabah. Les cellules ont travaillé contre les opposants à Israël en Turquie.

L’un des principaux espions, identifié comme AB par le rapport, aurait collecté des informations sur le type d’installations que la Turquie fournit aux Palestiniens opposés à Israël dans le pays. AB est entré en Turquie fin 2015 et a été signalé comme personne disparue en juin de cette année, selon le rapport. Le rapport qu’il manquait visait à détourner l’attention de la cellule, qui était déjà sous surveillance à ce moment-là, a affirmé Sabah.Deux autres suspects, identifiés comme RAA et MAS, ont également été portés disparus.

Le mois dernier, les médias palestiniens ont rapporté qu’un certain nombre de Palestiniens avaient disparu en Turquie. Plus tôt ce mois-ci, le ministère palestinien des Affaires étrangères a annoncé que le sort de certains des Palestiniens portés disparus avait été identifié, après que les autorités turques eurent contacté leurs familles.

Gabriel Attal