La Radio Juive

Hassan Nasrallah: le Hezbollah compte 100 000 combattants

(Crédit: DR)

Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a déclaré lundi 18 octobre que son groupe terroriste libanais comptait 100 000 combattants entraînés. Son discours semblait être destiné à dissuader les ennemis domestiques à la suite de la pire violence interne du pays depuis des années. Sayyed Hassan Nasrallah a révélé la taille du bras militant du groupe chiite dans son premier discours depuis que sept personnes ont été tuées dans des fusillades dans les rues de Beyrouth jeudi – la pire violence de rue que la ville ait connue depuis des années. La confrontation a éclaté au cours d’une enquête de longue date sur l’explosion massive du port de la ville l’année dernière.

Il est difficile de vérifier le chiffre de 100 000 combattants car le Hezbollah est largement secret. Si cela était vrai, il serait plus important que la taille des forces armées libanaises, estimée à environ 85 000.

« Nous avons préparé (ces combattants) avec leurs diverses armes pour défendre notre territoire, notre pétrole et notre gaz qui sont volés sous les yeux des Libanais, pour protéger la dignité et la souveraineté de notre pays contre toute agression (et) terrorisme et non pour combats internes », a affirmé Nasrallah. Dans son discours, Nasrallah a accusé le chef d’un parti chrétien de droite, Samir Geagea, de chercher à déclencher la guerre civile dans le pays.

Gabriel Attal

LE 19-10-21 - 11:00