(Crédit: DR)

Denis Charbit sur Radio J à propos du Hezbollah: « Le vrai danger serait une guerre Liban/Israël »

Denis Charbit, professeur de sciences politiques à l’Université ouverte d’Israël, était au micro ce lundi matin d’Ilana Ferhadian dans le Morning de Radio J à 8h45. Il a réagi à la situation sécuritaire actuelle en Israël. 

La Syrie accuse Israël d’avoir éliminé un responsable  gouvernemental sur le côté syrien du plateau du Golan. L’homme aurait été abattu par un sniper  près de son domicile non loin de la frontière avec Israël. Pour Denis Charbit, « Cela ressemble  bien à une élimination par les services secrets israéliens »

Depuis plusieurs années, l’homme s’était rapproché de l’Iran afin d’ouvrir le plateau du Golan aux  iraniens. « Il avait franchit la ligne rouge dans l’opposition avec l’Etat Hébreu », a expliqué Denis Charbit. 

Au Liban, le spectre d’une guerre civile plane au dessus du pays après de vifs échanges de tirs  survenus entre des hommes armés à Beyrouth jeudi 14 octobre. Des tirs qui ont fait sept morts et  plus d’une trentaine de blessés et qui ont éclaté lors d’une manifestation organisée par le  Hezbollah.  

« Le regard d’Israël se braque aussi sur le Hezbollah, le vrai danger serait une guerre Liban/Israël  car le Hezbollah dispose d’un véritable arsenal. Il faut également garder un oeil sur l’Iran qui joue  un rôle politico-militaire très important dans la région », a argumenté Denis Charbit.

Alexandra Senigou