(Crédit: DR)

6 tués et des dizaines de blessés à Beyrouth dans une manifestation de partisans du Hezbollah

Au moins six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées lors d’une fusillade lors d’une manifestation de partisans du Hezbollah contre Tarek Bitar, le juge enquêtant sur l’explosion du port de Beyrouth, devant le Palais de justice de Beyrouth ce jeudi matin, alors que les tensions entourant l’affaire ont continué à augmenter. Une vidéo de la scène aurait montré des hommes armés se cachant derrière des poubelles et tirant vers des cibles invisibles. Une autre vidéo montre des partisans armés du Hezbollah ripostant en direction des tireurs. Des obus de RPG auraient également été tirés vers la zone au milieu de la violence, bien qu’on ne sache pas qui les a tirés. Le Premier ministre libanais Najib Mikati a appelé au calme et a exhorté le peuple libanais à ne pas se laisser entraîner dans la sédition. Le Conseil central de sécurité intérieure du Liban doit se réunir à 13h à la lumière des violences.

Le Hezbollah et son allié, le mouvement Amal, ont averti que « l’attaque contre la manifestation de Tayouneh par des groupes armés et organisés vise à entraîner le pays dans une sédition intentionnelle ». Les deux mouvements ont appelé leurs partisans à se calmer et à « ne pas se laisser entraîner dans une sédition malveillante ».

Gabriel Attal