(Crédit: Shlomi Amsalem/GPO)

Yaïr Lapid: « L’Iran est sur le point de franchir un seuil nucléaire »

Le ministre des Affaires étrangères israélien, Yaïr Lapid, est en déplacement de trois jours à Washington. Il va rencontrer son homologue américain, Anthony Blinken, à Washington. Le chef de la diplomatie israélienne s’est d’abord entretenu avec le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan. Il a mis en garde que l’Iran était « sur le point de franchir un seuil nucléaire ». « Le ministre des Affaires étrangères a partagé avec le conseiller à la sécurité nationale l’inquiétude d’Israël concernant la course de l’Iran vers la capacité nucléaire et le fait que l’Iran est en train de devenir un État au seuil nucléaire », a affirmé le bureau de Lapid dans un communiqué. Son bureau a ajouté que Lapid avait évoqué avec Sullivan « la nécessité d’un plan alternatif » au plan d’action global commun, qui a été négocié sous l’ancien président Barack Obama en 2015 et abandonné par Trump en 2018.

Yaïr Lapid a également rencontré mardi 12 octobre la vice-présidente Kamala Harris. Plusieurs sujets ont été abordés au cours de ces échanges, principalement le nucléaire iranien. Kamala Harris a garanti que « l’engagement américain envers Israël et sa sécurité est inébranlable ».

Le chef de la diplomatie américaine, Anthony Blinken, compte mettre en garde à son homologue israélien contre les risques « d’une coopération étroite avec la Chine » et « contre les investissements chinois dans l’économie israélienne », selon un responsable du département d’Etat. « Les États-Unis considèrent la Chine comme un concurrent qui remet en question l’ordre international actuel fondé sur des règles. Et comme nous l’avons déjà dit, nos relations avec la Chine seront compétitives quand elles devraient l’être, collaboratives quand elles peuvent l’être et contradictoires quand elles doivent l’être », a ajouté le haut responsable, s’exprimant sous couvert d’anonymat.

Gabriel Attal