(Crédit: institut Shalom Hartman)

Elazar Stern se retire de la course à la présidence de l’Agence juive

Le ministre du Renseignement Elazar Stern a annoncé ce mardi après-midi qu’il se retirait de la course à la présidence de l’Agence juive. L’annonce fait suite à la déclaration de Stern dans une interview à la radio dimanche qu’il a « déchiqueté de nombreuses plaintes anonymes » lorsqu’il était en charge de la Direction de la main-d’œuvre de Tsahal.

« J’ai choisi de me présenter à la direction de l’Agence juive, pour donner plus d’expression aux deux piliers sur lesquels j’ai grandi dans la maison de mes parents : l’un était de promettre le dicton ‘plus jamais ça’ et l’autre de ne jamais faire de distinction entre personnes, pas sur la base de la religion, de la race, du sexe ou de la préférence sexuelle. J’ai éduqué et formé des milliers d’officiers, de soldats et de soldats dont je suis fier. Partout où j’ai œuvré pour l’égalité, la dignité humaine et un espace permettant les plaintes et un traitement approfondi. J’ai toujours fait preuve d’aucune patience pour le harcèlement sexuel et les préjudices causés à une fille ou à une personne », a écrit Stern dans un article sur Facebook.

« Cependant, dans l’atmosphère actuelle, je ne trouve pas juste en ce moment de me présenter à l’élection à la présidence de l’Agence juive. Je le fais les mains propres et le cœur plein, et je connais toutes mes années et mon passé mes actions sont la preuve de mes vraies voies. »

Gabriel Attal