(Crédit: DR)

Une ancienne députée travailliste accuse Shimon Peres d’agression sexuelle dans les années 1980

Colette Avital, ancienne députée travailliste et ancienne consule générale d’Israël à New York, a déclaré que le défunt président Shimon Peres l’avait agressée sexuellement dans les années 1980. Dans une interview au quotidien Haaretz, Avital affirme qu’elle a été convoquée au bureau de Peres, alors qu’il était Premier ministre en 1984. Les deux ont discuté des emplois potentiels qu’elle pourrait occuper dans son administration, après son retour en tant que diplomate en poste à Paris.

Alors qu’elle se levait pour partir, Avital lâche, « il m’a soudainement pressé contre la porte et a essayé de m’embrasser. » Avital ajoute qu’elle l’a repoussé et a quitté la pièce, « et mes jambes tremblaient quand je suis parti ».

L’ancienne députée, qui a travaillé en étroite collaboration avec Peres pendant de nombreuses années par la suite, indique cependant que pendant deux ans après l’incident, elle a évité de le voir.

Gabriel Attal