La Radio Juive

Yaïr Lapid: les pays signataires des Accords d’Abraham aident Israël à forger plus de liens

(Crédit: Twitter)

Les pays signataires des Accords d’Abraham aident Israël à forger des relations diplomatiques avec davantage d’États de la région, a déclaré mardi 5 octobre le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid à l’Assemblée générale des Fédérations juives d’Amérique du Nord. Les accords d’Abraham sont « un grand processus dans la région et en dehors de la région, et nous espérons pouvoir l’étendre à d’autres pays également », a affirmé le chef de la diplomatie israélienne lors d’une vidéoconférence avec le président de la JFNA, Mark Wilf. « Comme avant, je ne citerais pas de noms car cela nuirait au processus. »Lapid a indiqué que les États-Unis, ainsi que Bahreïn, le Maroc et les Émirats arabes unis aidaient Israël dans ces efforts. Quant aux trois pays avec lesquels Israël a établi des relations diplomatiques l’année dernière, Lapid a précisé : « Nous sommes en train de faire la paix sur le papier pour amener la paix dans la réalité. Cela inclut des accords dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de la technologie et plus encore. Lapid a également ajouté que le travail sur l’élargissement du cercle des Accords d’Abraham « ne signifie pas que nous négligeons pour toujours et à jamais la question palestinienne sur laquelle nous devons également travailler.« Bien sûr, nous devrons toujours garder un œil ouvert sur Gaza et sur le Hezbollah au nord. Mais il s’agit essentiellement d’un processus optimiste », a-t-il déclaré.

Le ministre des Affaires étrangères a aussi souligné que le gouvernement israélien ne négligerait pas la question palestinienne « pour toujours et à jamais », un peu plus d’une semaine après que le Premier ministre Naftali Bennett a complètement exclu cette question de son discours aux Nations Unies.

Gabriel Attal

LE 06-10-21 - 12:15