(Crédit: DR)

Le Sénat adopte la définition de l’antisémitisme proposée par l’alliance internationale pour la mémoire de la Shoah

Le Sénat adopte la définition de l’antisémitisme proposée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah. La résolution a été votée mardi à main levée par l’ensemble des groupes politiques, à l’exception du CRCE à majorité communiste, qui n’a pas pris part au vote, et le groupe écologiste s’est abstenu. Cette définition, qui n’a pas de valeur juridique, a été adoptée par le Parlement européen et une vingtaine de pays il y a deux ans. L’Assemblée nationale a voté également une résolution similaire. Son adoption au Sénat hier est une bonne nouvelle pour Marlène Schiappa. A la tribune de la chambre haute mardi, la ministre de la citoyenneté a rappelé toutes les actions menées par le gouvernement contre l’antisémitisme depuis l’élection d’Emmanuel Macron.  

Christophe Dard