(Crédit: Amos Ben Gershom/GPO)

Fin de la quarantaine coronavirus pour les élèves israéliens à partir de la semaine prochaine

Israël s’apprête à raccourcir la période de quarantaine pour les écoliers qui sont entrés en contact avec des porteurs de coronavirus à partir de la semaine prochaine afin d’alléger le fardeau des parents qui sont obligés de s’absenter du travail. Le Premier ministre Naftali Bennett a ordonné mercredi de réduire les périodes d’isolement dans les autorités locales à faible taux d’infection au coronavirus, contrairement à la position tenue par le ministère de la Santé et sa cheffe de la santé publique, la professeure Sharon Alroy-Preis.

Peu de temps après l’annonce, le ministère a publié une déclaration, affirmant que l’ordre sera « examiné », mais que le pilote de classe verte doit d’abord être lancé afin de faire une « recommandation épidémiologique responsable ». Dans le cadre du plan, seuls les écoliers infectés seront tenus de se mettre en quarantaine, tandis que leurs camarades de classe pourront simplement passer un test de dépistage du virus. Ceux qui sont négatifs pourraient alors retourner immédiatement en classe. Actuellement, tous les élèves d’une classe où un porteur de la Covid-19 est détecté doivent s’isoler pendant au moins une semaine.

S’adressant à un panel ministériel spécial sur la pandémie, Bennett a déclaré qu’il « veut donner la paix et la tranquillité aux parents qui pourront aller travailler et envoyer leurs enfants à l’école, et mettre fin à cette période d’incertitude ». « Nous devons nous aligner sur la baisse de la morbidité, mais également veiller à ce qu’une résurgence des cas ne puisse pas se produire. Il doit y avoir un équilibre délicat ici. »

Gabriel Attal