La Radio Juive

Tensions entre la France et l’Algérie : Emmanuel Macron appelle à l’apaisement

(Crédit: DR)

Le président français a dissocié la crise de ses rapports avec son homologue Abdelmadjid Tebboune.

Ce mardi matin sur France Inter, il a lié ces tensions au travail de mémoire fait en France sur la Guerre d’Algérie. « J’ai le plus grand respect pour le peuple algérien et j’entretiens des relations vraiment cordiales avec le président Tebboune », a assuré le chef d’Etat. « Quand la question m’a été posée sur l’accueil du rapport de Benjamin Stora en Algérie, j’ai été obligé de dire la vérité au président Tebboune, on en a parlé et (…) Il a eu des mots amicaux et proportionnés ». Mais en Algérie, « beaucoup de gens ont insulté, parfois menacé Benjamin Stora suite à ce rapport. On ne va pas faire comme si cela n’était rien », a-t-il affirmé.

Outre le rappel de son ambassadeur, le régime algérien a interdit le survol du pays aux avions militaires français, qui participent notamment à l’opération « Barkhane », menée contre les djihadistes au Sahel.

La France a aussi décidé de durcir les conditions d’obtention des visas à l’égard de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie. En cause le « refus » de ces trois pays de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés de France. 

ES

LE 05-10-21 - 11:49