Crédit : DR

Un attentat antisémite déjoué à Paris en Septembre

Cette piste se précise depuis que les enquêteurs ont inspecté du téléphone portable d’un fiché S arrêté le mois dernier en Seine-St-Denis à Noisy-Le-Sec.

Selon les informations de nos confrères de RTL, le jeune homme avait aussi fait des recherches très poussées sur plusieurs synagogues parisiennes. Il cherchait aussi comment partir faire le jihad en Syrie.

Des textes jihadistes avaient été retrouvés chez lui. La police l’a arrêté alors qu’il avait tenté de se faire livrer une kalashnikov commandée sur le darknet.

ES