Crédit : DR

Malgré les raids anti-terroristes de grande ampleur ce week-end, des membres de la cellule du Hamas visés seraient toujours en liberté

Ce groupe préparait des attentats imminents contre plusieurs villes israéliennes. 5 de ses membres ont été tués hier. Cette cellule terroriste liée au hamas avait des hommes disséminés en plusieurs points des territoires.

Deux soldats israéliens ont aussi été blessé lors de ses raids, l’un d’entre eux est le fils d’un islamiste converti au judaïsme. Son père est un Arabe israélien qui a tué sa propre sœur dans un crime d’honneur il y a plusieurs années.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ce soldat et son compagnons d’armes ont été blessé par accident, à cause des tirs de militaires en opération avec eux. Pris en charge à l’hôpital Rambam, leurs jours ne sont pas en danger.

ES