Des soldats israéliens. Crédit : Tsahal

Vaste opération de Tsahal contre le Hamas cette nuit

Cette cellule terroriste était déployée dans plusieurs localités des territoires aux mains de l’administration Abbas.

Ce dimanche, avant l’aube, il y a encore eu ont des échanges de tirs dans au moins quatre localités. L’armée ne communique pas encore sur d’éventuelles pertes ou blessés. Mais côté hamas, au moins quatre hommes ont été tués. Ces raids ont été menés par l’unité d’élite Duvdevan, les unités antiterroristes de la police israélienne et de la police des frontières, et le service de sécurité du Shin Bet.

Selon un communiqué du Premier ministre Naftali Bennett « Les forces de sécurité ont agi ce soir en Judée-Samarie contre des terroristes du Hamas qui étaient sur le point de commettre des attaques terroristes dans un avenir immédiat ». Mais d’autres sont à craindre, selon Ran Kochav, porte-parole de Tsahal, le Hamas pourrait riposter à la mort et à l’arrestation de ses membres par des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

Le Hamas a rendu hommage aux palestiniens tués dans ces raids antiterroristes ce matin. Il jure que « le sang des martyrs de Jérusalem et de Jénine continuera à alimenter la révolution contre l’occupant sioniste ». Le groupe islamique au pouvoir à Gaza a aussi ses rivaux de l’Autorité palestinienne dans le collimateur. Il reproche à l’administration Abbas sa politique de coordination de l’Autorité palestinienne avec Israël au niveau sécuritaire. Selon le Hamas, c’est la cause des opérations contre ses hommes menées cette nuit.  

Il est rare que les opérations antiterroristes dans les territoires entraînent des échanges de tirs. Mais ces derniers mois, la violence est en recrudescence, avec des échanges de tirs plus fréquents, ainsi que des attaques contre des civils et des soldats israéliens.

ES