(Crédit: capture d'écran YouTube)

Olivier Lalieu sur Radio J: « Ces poncifs hérités de l’anti-Judaïsme vont coaguler et être une composante majeure du projet idéologique nazi »

L’historien au Mémorial de la Shoah, Olivier Lalieu, était l’invité de Steve Nadjar dans le Grand Journal de Radio J ce vendredi après-midi. Il est revenu sur la parution d’un livre sous sa direction intitulé « La Shoah, au cœur de l’anéantissement », aux éditions Tallandier. « Cette idée (d’une culpabilité juive) est aussi le reflet d’une tradition de l’anti-Judaïsme de la sphère chrétienne qui depuis des millénaires entretient cette idée de la culpabilité consubstantielle des Juifs, peuple déicide, et qui refuse la conversion. Mais ces images que nous publions, effectivement dans le chapitre d’entrée consacré au nazisme, est que ces stéréotypes, ces poncifs, ces contre vérités, vont s’amalgamer pour en faire un projet politique, qui dans le contexte de crise des années 1920 et suite à la défaite de l’Allemagne en 1918 vont coaguler. Ces poncifs hérités de l’anti-Judaïsme et ce qui ressort de l’antisémitisme moderne, pseudo scientifiques vont coaguler et être une composante majeure du projet idéologique nazi », a déclaré Olivier Lalieu.

Gabriel Attal