(Crédit: DR)

Pfizer prolonge la date d’expiration de 60 000 doses de vaccin stockées en Israël

Pfizer aurait accepté de prolonger la date d’expiration de 60 000 doses de ses vaccins contre le coronavirus qui ont été conservées dans des conditions particulièrement froides par Israël. Selon un reportage diffusé mercredi soir sur Channel 13 News, la date d’expiration des vaccins fin juillet a été prolongée jusqu’à fin octobre à la suite de discussions au cours des dernières semaines entre des responsables du ministère de la Santé et des dirigeants de Pfizer.

L’Agence américaine du médicament (FDA), après avoir donné son approbation finale au vaccin Pfizer le 23 août, a déclaré que certaines doses pouvaient être utilisées jusqu’à trois mois après leur date de péremption, à condition qu’elles soient conservées dans les bonnes conditions.

« Les cartons et flacons de vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 avec une date de péremption de mai 2021 à février 2022 imprimée sur l’étiquette peuvent rester utilisés pendant 3 mois au-delà de la date imprimée tant que les conditions de stockage approuvées sont comprises entre -90°C et -60°C ( -130ºF à -76ºF) ont été maintenus », a affirmé la FDA dans une fiche d’ information sur le vaccin.

Début juillet, Israël a expédié 700 000 doses devant expirer en Corée du Sud, dans le cadre d’un accord qui a vu Séoul accepter d’envoyer de nouveaux vaccins en échange. Alors que juillet touchait à sa fin, des rapports indiquaient qu’Israël était sur le point de jeter quelque 80 000 doses qui devaient expirer. Mais il n’a jamais été confirmé que ces doses étaient en fait éliminées.

Gabriel Attal